Détours insolites en Bretagne

Détours insolites en Bretagne 2017

Le seul livre publié par Ouest-France dont chaque titre de chapitre est un calembour ! À force de parcourir la Bretagne pour illustrer des centaines d’articles et de livres, Hervé Ronné a fini par trouver des chemins de traverse. Par chance, là où tant d’autres promènent l’œil éteint des artistes blasés, il a gardé le… Voir l’article

Le seul livre publié par Ouest-France dont chaque titre de chapitre est un calembour !

À force de parcourir la Bretagne pour illustrer des centaines d’articles et de livres, Hervé Ronné a fini par trouver des chemins de traverse. Par chance, là où tant d’autres promènent l’œil éteint des artistes blasés, il a gardé le regard neuf du grand enfant qu’il a su rester. Son empathie naturelle le conduit vers les hommes et il sait en découvrir les qualités profondes et les trésors secrets. Il sait aussi s’étonner de ce qui, certes, est connu de longue date, mais mérite beaucoup mieux qu’un regard distrait.

À bien observer les images rapportées de ses expéditions, un sentiment s’impose : le bonheur. Tous ces inventeurs, sculpteurs, bâtisseurs, ramasseurs de ferrailles et de coquillages ont trouvé de fabuleux moyens d’être heureux et d’en faire profiter les autres. Quant à ces lieux plutôt voués au recueillement, étranges vide-greniers de la souffrance humaine, ils expriment tant d’espoirs, de secrets murmurés au fil des siècles que c’est d’abord de la chaleur humaine qui s’en dégage.

Tout compte fait, c’est à un extraordinaire parcours dans l’imaginaire poétique des hommes que nous sommes conviés par les images d’Hervé Ronné. À partir de là, le texte doit à la fois rester dans le ton spontané des images mais il doit aussi en éclairer le contexte. Ce n’est pas par hasard si, ici, on lance des artichauts et si, là, on fait voler des casiers ; c’est le fruit d’une longue histoire si tel saint inconnu de Rome est honoré dans telle forêt et si les paroissiens d’Allaire regardent voler leur mouche.

Il fallait aussi raconter les belles aventures humaines qui se sont cristallisées dans des collections, des monuments ou des manifestations. La fête des cabanes à Nizon est une ode à l’éphémère qui rassemble depuis bientôt 25 ans une belle équipe autour d’un rêve durable. Comment ne pas deviner que tous ces concours improbables, ces championnats du monde confidentiels et ces courses à n’importe quoi qui animent tant de villages ne sont que le prétexte à se retrouver autour d’un projet où le bonheur d’être ensemble se mêle à la générosité. C’est cette même générosité qui anime les bâtisseurs et les collectionneurs solitaires qui, loin de cultiver des plaisirs égoïstes, veillent à les faire découvrir au premier venu, quitte à passer pour le dernier des Mohicans.

Bienvenue donc au pays des farfelus, des méticuleux, des résistants, des habiles, des entêtés, des inventifs, des décalés, des rétrogrades, des fidèles, des émerveillés, des gardiens du souvenir, des doux rêveurs, des gentils cinglés, des découvreurs, des inconnus magnifiques et des célébrités légendaires.

(Extrait de l’introduction au livre).

Une table des matières pas comme les autres

Sommaire

Chemins de traverse

Des pierres, des arbres et des hommes

Chaos techtonique / Locarn, Perros-Guirec, Plougrescant, Saint-Brieuc, Saint-Nicolas-du-Pelem (Côtes-d’Armor). Le Huelgoat, Locunolé, Le Faouët (Finistère)

Du pin et des yeuses / Bulat-Pestivien (Côtes-d’Armor). Locquénolé (Finistère). Mont-Dol (Ille-et-Vilaine). Plouray (Morbihan)

Exercices de stèles / Mûr-de-Bretagne (Côtes-d’Armor)

Dessous de table / Vieux-Marché (Côtes-d’Armor)

Concerto pour granite et galet / Saint-Cast-le-Guildo (Côtes-d’Armor)

Le chasseur déprime / Bazouges-du-Désert (Ille-et-Vilaine)

L’été commence à Essé / Essé (Ille-et-Vilaine)

Microcosmos / Rennes (Ille-et-Vilaine)

Jacques a dit « cassez ! » / Louisferts (Loire-Atlantique)

Si j’avais un marteau / Guern (Morbihan)

La mouche en chœur / Allaire (Morbihan)

Des églises, des pagodes et des hommes

Cimetière malin / Bretagne

Morts in-vitraux / Bretagne

La trêve des confesseurs / Roscoff, Bodilis (Finistère). Le Croisty, Priziac (Morbihan)

La terre vue des clochers / Bulat-Pestivien, Dinan (Côtes-d’Armor). Quimper, Saint-Pol-de-Léon, Finistère, Josselin (Morbihan). Sainte-Lumine, Saint-Lyphard (Loire-Atlantique)

Se faire sonner les cloches / Saint-Nicolas-du-Pelem, Kerien, Locarn, Priziac, Locarn, Laniscat, Magoar (Côtes-d’Armor), Confort-Meilars (Finistère)

Deux bals dans la peau / Plouha (Côtes-d’Armor). Kernascleden (Morbihan)

 

 

 

Pour lire, les autres, il faudra acheter le livre…