Landes de Bretagne

Landes de Bretagne, un patrimoine vivant est la version « livre » de l’exposition présentée du 25 novembre 2017 au 28 août 2018 à l’écomusée du pays de Rennes.  Il est illustré par plus de 250 documents exceptionnels, anciens et récents (dont de nombreuses photographies d’Hervé Ronné), en grande majorité inédits. Il est le complément indispensable du livre La… Voir l’article

Landes de Bretagne, un patrimoine vivant est la version « livre » de l’exposition présentée du 25 novembre 2017 au 28 août 2018 à l’écomusée du pays de Rennes.  Il est illustré par plus de 250 documents exceptionnels, anciens et récents (dont de nombreuses photographies d’Hervé Ronné), en grande majorité inédits. Il est le complément indispensable du livre La mémoire des landes publié avec Lucien Pouëdras en 2014.

J’ai été très sensible au fait que Pierre Lieutaghi (dont les livres sur la relation de l’homme aux plantes m’accompagnent depuis 40 ans) ait accepté d’écrire une préface pour ce livre. C’est la première fois que j’ai exprimé un tel souhait et c’est un texte magnifique qui ouvre ainsi le livre.

Voici un extrait de mon introduction : Trois grands éléments font l’identité paysagère de la Bretagne : le littoral, le bocage et les landes. Les landes sont à la fois un milieu naturel et un espace agricole riche en ressources. Formant souvent la frontière ouverte entre divers territoires et occupant des sommets sacralisés par de lointains occupants, les landes ont aussi accueilli des pèlerinages, des foires et des jeux. Les dernières landes sont devenues un patrimoine témoin d’une longue histoire mais aussi une ressource écologique, économique et artistique pour l’avenir. Elles restent aussi ce qu’elles ont toujours été : un lieu de rencontres et d’inspiration incomparable.

Au cours des deux derniers siècles, les landes de Bretagne ont été perçues simultanément comme l’emblème de l’improductivité d’une paysannerie archaïque et comme le symbole de fascinantes magies captées par les artistes et les écrivains. Au cours de cette période, elles ont connu une régression spatiale exceptionnelle associée à la longue révolution agricole qui s’achève. Aujourd’hui, pour beaucoup, « les landes » ne sont plus qu’un département au sud de Bordeaux…

Cependant, des scientifiques conscients de leur valeur ont engagé des actions de protection dès les années 1960 et, sous l’impulsion du professeur Jean-Claude Lefeuvre, d’importantes études au sein de l’université de Rennes à partir des années 1970. C’est dans cette lignée que s’inscrivent les recherches écologiques, ethnographiques et historiques qu’illustrent ce livre et l’exposition réalisée par l’écomusée du pays de Rennes en 2017-2018.

Les landes participent de l’image de la Bretagne que chacun porte au plus profond de sa mémoire, presque oubliées pour certains, vivant symbole pour d’autres.

Il faut retrouver le chemin des landes.