Mystères dans la presqu’île

01 décembre 2011 Publié par

Logo Logo Logo

Coet-Iuhel2-copie-1.JPG

Qui écrira les histoires ou les romans des personnages que l’on croise au détour de recherches sur la presqu’île de Sarzeau ?

 

Le manoir de Coët-Ihuel a été conçu vers 1908 par l’architecte Paul Courcoux pour le compte de M. Roussin-Harrington, viticulteur et distillateur. Il remplaçait un ancien manoir du XVIe siècle rasé dès 1870. Il reste une chapelle du début du XVIIIe siècle et un pavillon édifié vers 1830. La marquise Magdeleine de Breuilpont, habita ce pavillon nommé aussi « Maison Notre-Dame-de-bon-secours » à Sarzeau jusqu’en 1897. Elle publia en 1898, sous le pseudonyme d’A. de Martigné, La duchesse Claude, un roman dédié à la comtesse de Limur.

 

Le petit-fils de cette dernière, Jean de Limur (1887-1976), fut un acteur et un cinéaste peu connu mais à la filmographe très importante, pour partie construite à Hollywood où il réalisa son premier film en 1929 et assura, par exemple, le doublage de King Kong. Il apparait avec son épouse Madeleine dans le roman autobiographique Carnaval de Mireille havet paru en 1922 (réédité en 2005 chez Claire Paulhan).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *