Notre-Dame-des-Landes : Où le Campagnol aquatique est-il protégé ?

08 septembre 2015 Publié par

Logo Logo Logo

On trouvera une version très développée de ce texte sur le site de Reporterre.Campagnol amphibie - DS

 

Le préfet de Loire-Atlantique donne toutes les bonnes raisons qu’il aurait d’autoriser la destruction de campagnols amphibies (espèce protégée au plan national) et de leurs habitats sur le site du projet d’aéroport de Notre-Dame-des-Landes. On notera que l’argument principal tient au fait que « sur la moitié nord de la façade atlantique, les données recensées s’avèrent positives sur une grande majorité de mailles et sur la plupart des carrés-échantillons réalisés en Bretagne en révélant sa présence sur cette partie du territoire ».
Conclusion : On peut donc autoriser la destruction du campagnol amphibie. Comme l’espèce est absente du Centre, du Sud-Est et du Midi-Pyrénées, on peut se demander où elle est protégée…
Oui, la Bretagne est un bastion pour le campagnol amphibie et on ne peut ignorer que la connectivité entre les zones où l’espèce est présente est capitale. Le fait que l’on soit ici sur une vaste zone humide, en tête de deux bassins versants, lui donne une valeur importante pour le maintien du campagnol amphibie. Insistons: si le campagnol amphibie n’est pas protégé là, où le sera-t-il ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *