Plus sur… les escargots (Le Télégramme du 28 octobre 2015)

29 octobre 2015 Publié par

Logo Logo Logo

DSC_0016DSC_0017 (2)L’artiste Mikel Chaussepied est aussi un observateur et un protecteur de la nature. Scandalisé par le numérotage d’arbres dans la propriété du Centre international d’études et de langues au Relecq-Kerhuon (Finistère), il y a lâché des escargots numérotés. Action symbolique mais aussi commencement d’une aventure puisque treize ans plus tard, il avait numéroté près de 10 000 petits-gris capturés et relâchés dans son jardin. Grâce à quoi il acquis une connaissance intime de la vie des escargots et créé de belles occasions d’échanges avec le voisinage. Tous les détails sont dans la page « Nature » du Télégramme du mercredi 28 août.

 

Une étrange pièce montée d'escargotsIl est d’autres usages inédits des escargots comme je l’ai découvert en allant assister à la dernière création de Jean Kergrist « Le pape voyage ». L’ensemble est loufoque à souhait (et Laurent Jouin est un parfait complice) mais étrangement construit sur le principe d’une série de contes traditionnels où Jésus, saint-Pierre, voire la Vierge, visitent la Bretagne incognito et ne se font connaître qu’après avoir révélé la vérité des uns et des autres. Toutes les informations sur « Le pape voyage » sont ici.
On connaît le goût de Jean Kergrist pour les accessoires récupérés à droite et à gauche (ceux qui ont creusé dans la mine d’uranium du clown Cocogema avec ses louches et ses cuillères en fer blanc savent de quoi je parle et ce qu’est un vrai théâtre populaire).  Un objet plus qu’improbable apparaît dans « Le pape voyage ». De loin, on le prendrait pour une pièce montée de choux pâtissiers, mais de plus près, on découvre que c’est une pyramide de coquilles d’escargots qui servait en fait d’abat-jour. Elle avait été fabriquée dans le cadre de « loisirs créatifs » comme l’a précisé Gilles Knopp qui avait su y voir un objet parfaitement « kergristien » et qui l’avait offert à son ami.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *