Thierry Sarmant et l’Île-aux-Moines

11 décembre 2013 Publié par

Logo Logo Logo
Thierry Sarmant et l'Île-aux-Moines

SE MÉFIER DES IMITATIONS

C’est en 2006 que les éditions Keltia Graphic ont publié « L’Île-aux-Moines au plaisir de la mer », sous la double signature Thierry Sarmant et François de Beaulieu. La 4e page de couverture précisait que le premier avait écrit « le récit » et que le second avait rédigé le commentaire des images puisées dans sa collection. De fait, 180 photographies, gravures, dessins, tableaux et documents anciens dont de très nombreux inédits illustraient l’ouvrage. L’impression était soignée et l’ouvrage connut un certain succès puisqu’il fut épuisé. Ce qui n’empêcha pas l’éditeur de déposer le bilan pour reprendre son activité dans un autre cadre.

Or, les éditions Gisserot ont publié en 2013 un « livre » sous le même titre et avec, a priori, le même texte, sous la signature de M. Sarmant ainsi que des « illustrations » dont chacun pourra mesurer l’intérêt et la qualité en feuilletant l’objet si l’occasion se présente. M. Sarmant n’avait pas pris contact avec son ex-co-auteur s’estimant propriétaire du titre, ce qui n’est guère élégant et très probablement contraire à la définition du droit moral sur un titre publié sous une double signature.

Thierry Sarmant et l'Île-aux-Moines

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *